Difference between revisions of "L’approfondissement de la crise dans la région arabe - Christian Babel"

From 4EDU
Jump to: navigation, search
(Created page with "==Plan de l'exposé== '''Introduction :''' -la référence au « printemps des peuples » de 1848<br> -définition de la « région arabe »<br> -catégories de révolutions...")
 
 
(No difference)

Latest revision as of 12:35, 10 December 2012

Plan de l'exposé

Introduction :

-la référence au « printemps des peuples » de 1848
-définition de la « région arabe »
-catégories de révolutions : situation, processus révolutionnaire et révolution permanente

Partie 1 : Le degré de déstabilisation de la bourgeoisie – et ses contre-attaques

-Un désaveu du capitalisme de la globalisation financière et du néo-colonialisme dans les révolutions de la région arabe
-Une cristallisation politique sur des racines économiques, écologiques
-Des manifestations de masse pacifiques, avec occupation de places, sans dirigeants, avec massivement des jeunes et des femmes, utilisant toutes les techniques de télécommunication
-3 dynamiques dans le processus, selon les types de régimes
-Mais relance rapide de la pression impérialiste, appuyée sur la résistance des régimes, les bourgeoisies compradores+ nouveaux alliés avec base sociale : islamistes…
… et ses limites en Tunisie et Egypte : se heurte aux aspirations des peuples.
-Les efforts pour le statu-quo ailleurs : royaumes Bahrein, Oman, Maroc, Yemen, même Syrie…
-L’opportunité de contre-offensive impérialiste en Libye ; également avec des limites
+ la pression sur l’Iran

Partie 2. la situation syrienne

-Un régime indéfendable de tous points de vue
-Une révolution populaire et unifiante
-Une militarisation imposée
-Mythes, réalités et risques de l’interventionnisme extérieur, aux côtés et contre le régime
-la solidarité internationale
Partie 3 : La dynamique du « printemps arabe » s’épuise t-elle?

- Manque de perspective extérieure « progressiste », manque d’expérience, résistance des forces réactionnaires et épuisements conjoncturels…
-Première place des islamistes dans les premières élections
-« double pouvoir » des islamistes et des anciens régimes en Tunisie et Egypte
-Mais les acteurs « d’en bas » continuent à se mobiliser très fortement !
-Approfondissement au Koweit, au Soudan, en Jordanie, dans les territoires palestiniens…
donc ça dure et ça va durer : permanence de la révolution avec des hauts et des bas.
-difficulté des rapports de forces généraux, mais Palestine comme borne anti-impérialiste !
-L’importance énorme de la Syrie

Partie 4 : L’impact du processus sur les luttes dans le monde et la solidarité internationale

- L’exemple de la lutte sans transiger peut virer des dictateurs malgré les nombreux morts : la révolution possible : « Les 99% », les « Indignés », Occupy Wall Street, etc…
- La solidarité contre la répression des régimes, contre la domination impérialiste, contre la dette Tunisie/Egypte, avec les réfugiés… trop faible ! : un mvt ouvrier profondément affaibli
- Libye : la dictature, l’impérialisme, le mouvement ouvrier et démocratique
… puis Syrie : le problème du campisme
- La nécessité de la solidarité internationale pour empêcher la dualité exclusive impérialisme/islamisme : enjeu essentiel pour le mouvement ouvrier

L’activité de la Quatrième Internationale