Difference between revisions of "L’approfondissement de la crise dans la région arabe – Jacques Babel"

From 4EDU
Jump to: navigation, search
(Created page with "* Ahlem Belhadj, [http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1136 Un gouvernement dans la continuité… mais capable de reprendre l’initiative], Inprecor n°571-...")
 
 
(5 intermediate revisions by the same user not shown)
Line 1: Line 1:
 +
IIRE /ES 2013 – Poursuite et difficultés du processus révolutionnaire dans la région arabe
 +
Introduction :
 +
Définition de la région arabe
 +
Les médias ont voulu l’enterrer plusieurs fois, mais le processus ouvert fin 2010 continue
 +
Une dynamique  de révolution permanente
 +
 +
Partie 1 : Les racines du processus, les éléments communs et différenciés
 +
Profondeur et proximité des racines
 +
Une population jeune et éduquée
 +
Des régimes dictatoriaux qui étouffent toute liberté de base
 +
frustration la dignité nationale face aux impérialismes
 +
crise capitaliste néolibérale qui exacerbe les contradictions sociales et les pertes de légitimité :
 +
+ nouvelles méthodes et outils de lutte 
 +
Objectifs de ce processus : les libertés, l’emploi, la dignité nationale
 +
 +
Spécificités des situations
 +
Dictatures issues du nationalisme militarisé (Tunisie, Egypte, Yémen)
 +
et ultra-dictatures (Libye, Syrie)
 +
Monarchies de droit divin (Maroc, Jordanie, pays du Golfe)
 +
Pays confrontés aux situations de guerre (Algérie, Liban, Irak, Soudan,Palestine)
 +
Les classes dominantes contre-attaquent … pourtant confirmation de l’extension du mouvement – Bahrein, Oman, Soudan… et même début Arabie Saoudite
 +
 +
Partie 2 : Trois contre-révolutions face au mouvement révolutionnaire
 +
Les anciens régimes – forts (ils ont appris à résister) et faibles (peu de marge de manœuvre)
 +
Les islamistes (et islamo-fascistes ?) – forts (base de masse et tradition) et faibles (pas de programme économique, incompétents et totalitaires) – la répudiation commence !
 +
Les impérialistes – forts (moyens de manœuvre) et faibles (échecs passés, question d’Israel)
 +
 +
La situation égyptienne
 +
 +
La situation tunisienne
 +
 +
Partie 3 : Problèmes stratégiques pour une victoire du processus
 +
La situation syrienne 
 +
Grandes questions stratégiques
 +
Unifier le combat contre les gouvernements oppresseurs et les politiques libérales, mais garder l’indépendance de la classe ouvrière et des opprimés
 +
formuler une perspective socialiste par le pouvoir des travailleurs et des précaires
 +
lier les révolutions internationalement
 +
 +
Conclusion : Pour la Quatre, lier les organisations de la région, revues, conférences, formations, appels, campagnes de solidarité
 +
 +
----
 +
PDF [http://4edu.info/index.php/File:14-FR-COVER_merged.pdf]
 +
 +
Textes à fournir
 +
 +
Tunisie : Congrès fondateur de la LGO - « Le socialisme est notre perspective, le parti révolutionnaire notre moyen »  5 octobre 2013
 +
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article30054
 +
 +
Les soulèvements  arabes et la place de la guerre civile en Syrie– Interview Gilbert Achcar - 7 octobre 2013
 +
 +
http://alencontre.org/moyenorient/comprendre-sur-la-duree-les-soulevements-arabes-et-la-place-de-la-guerre-civile-en-syrie-dans-ce-contexte.html#more-18772
 +
 +
Déclaration des organisations marxistes arabes sur la Syrie – 31 août 2013
 +
http://www.inprecor.fr/article-inprecor?id=1514
 +
 +
---------------------------
 +
 +
 
* Ahlem Belhadj, [http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1136 Un gouvernement dans la continuité… mais capable de reprendre l’initiative], Inprecor n°571-572 mars-avril 2011
 
* Ahlem Belhadj, [http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1136 Un gouvernement dans la continuité… mais capable de reprendre l’initiative], Inprecor n°571-572 mars-avril 2011
 
* Sadri Khiari [http://www.contretemps.eu/interventions/tunisie-commentaires-sur-r%C3%A9volution-occasion-%C3%A9lections Commentaires sur la révolution à l’occasion des élections](25-11-2011)
 
* Sadri Khiari [http://www.contretemps.eu/interventions/tunisie-commentaires-sur-r%C3%A9volution-occasion-%C3%A9lections Commentaires sur la révolution à l’occasion des élections](25-11-2011)
 +
* Gilbert Achcar, Jacques Babel [http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article28326 «Le peuple veut» – L’onde de choc révolutionnaire dans la région arabe] 2013
 +
* Gilbert Achcar, Jacques Babel [http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article29414 Poursuite et difficultés des processus révolutionnaires au Maghreb et au Machrek] 2013

Latest revision as of 14:12, 18 December 2013

IIRE /ES 2013 – Poursuite et difficultés du processus révolutionnaire dans la région arabe Introduction : Définition de la région arabe Les médias ont voulu l’enterrer plusieurs fois, mais le processus ouvert fin 2010 continue Une dynamique de révolution permanente

Partie 1 : Les racines du processus, les éléments communs et différenciés Profondeur et proximité des racines Une population jeune et éduquée Des régimes dictatoriaux qui étouffent toute liberté de base frustration la dignité nationale face aux impérialismes crise capitaliste néolibérale qui exacerbe les contradictions sociales et les pertes de légitimité : + nouvelles méthodes et outils de lutte  Objectifs de ce processus : les libertés, l’emploi, la dignité nationale

Spécificités des situations Dictatures issues du nationalisme militarisé (Tunisie, Egypte, Yémen) et ultra-dictatures (Libye, Syrie) Monarchies de droit divin (Maroc, Jordanie, pays du Golfe) Pays confrontés aux situations de guerre (Algérie, Liban, Irak, Soudan,Palestine) Les classes dominantes contre-attaquent … pourtant confirmation de l’extension du mouvement – Bahrein, Oman, Soudan… et même début Arabie Saoudite

Partie 2 : Trois contre-révolutions face au mouvement révolutionnaire Les anciens régimes – forts (ils ont appris à résister) et faibles (peu de marge de manœuvre) Les islamistes (et islamo-fascistes ?) – forts (base de masse et tradition) et faibles (pas de programme économique, incompétents et totalitaires) – la répudiation commence ! Les impérialistes – forts (moyens de manœuvre) et faibles (échecs passés, question d’Israel)

La situation égyptienne

La situation tunisienne

Partie 3 : Problèmes stratégiques pour une victoire du processus La situation syrienne  Grandes questions stratégiques Unifier le combat contre les gouvernements oppresseurs et les politiques libérales, mais garder l’indépendance de la classe ouvrière et des opprimés formuler une perspective socialiste par le pouvoir des travailleurs et des précaires lier les révolutions internationalement

Conclusion : Pour la Quatre, lier les organisations de la région, revues, conférences, formations, appels, campagnes de solidarité


PDF [1]

Textes à fournir

Tunisie : Congrès fondateur de la LGO - « Le socialisme est notre perspective, le parti révolutionnaire notre moyen » 5 octobre 2013 http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article30054

Les soulèvements arabes et la place de la guerre civile en Syrie– Interview Gilbert Achcar - 7 octobre 2013

http://alencontre.org/moyenorient/comprendre-sur-la-duree-les-soulevements-arabes-et-la-place-de-la-guerre-civile-en-syrie-dans-ce-contexte.html#more-18772

Déclaration des organisations marxistes arabes sur la Syrie – 31 août 2013 http://www.inprecor.fr/article-inprecor?id=1514