Difference between revisions of "30/08 Les partis larges : Penny Duggan"

From 4EDU
Jump to: navigation, search
 
Line 110: Line 110:
  
 
¥ *Conséquence logique mais encore plus difficile que les partis nationaux*\\
 
¥ *Conséquence logique mais encore plus difficile que les partis nationaux*\\
 
=== Introduction ===
 
 
“Crisis of civilisation” -> find a solution to save humanity and the planet for a better life.
 
 
• Our strategic goal: create the conditions where mass movements of the exploited and oppressed can overturn the existing order and impose a new one that eliminates, creates the conditions for eliminating, all exploitation and oppression (“make the revolution”)
 
 
'''• tools we need,'''
 
 
• parties
 
 
• social movements
 
 
'''• how do we create them,'''
 
 
• struggles,
 
 
• movements,
 
 
• winning reforms and gains
 
 
'''•  developing consciousness and politicisation'''
 
 
 
=== • How do we think we can best do this in today’s conditions? ===
 
 
• political situation created by “Fall of the Wall” in 1989
 
 
• changed political landscape
 
 
'''• 1995 World Congress'''
 
 
• Revolutionary regroupment rarely successful
 
 
• Broader regroupment other left forces to increase audience
 
 
'''• 2003 World Congress'''
 
 
• Building broad anti-capitalist proletarian parties
 
 
• series of stages, organisational forms specific to each country
 
 
'''• 2010 World Congress'''
 
 
 
=== • How do we conceive a political organisation appropriate to the task of “making the revolution”? ===
 
 
'''• Collective and democratically-decided action, real pluralism'''
 
 
• need for political organisation
 
 
• bringing politics into the economic (or other) struggle
 
 
• active intervention to have an effect
 
 
• need for centralisation and democracy in action of such an organisation
 
 
• shared programme  to be effective and democratic
 
 
• systematisation
 
 
• integration of experiences
 
 
• ability to analyse and update
 
 
• collective action to make a balance sheet
 
 
'''• feminist and feminised'''
 
 
- general dynamic of women’s exclusion from political process, disrespect for women and their political activity
 
 
- changing relationship of forces, not a natural process
 
 
- positive action
 
 
- women’s caucuses
 
 
- no islands of socialism but prefigurative relations
 
 
- bourgeois society cannot be a school for the proletariat
 
 
• special attention to recruiting youth for three reasons :
 
 
• youth are the new generation who will take the struggle forward on the basis of what has already been learnt
 
 
• they are a source of continuing radicalisation by their status as young people –victims of a specific but transitory oppression -  and not weighed down by the experience of defeats and bureaucratism
 
 
•  in a period of big changes they are the ones whose daily experience is really impregnated with these changes and react on the basis of this new experience
 
 
• Trotsky in TP “When a programme or an organization wears out, the generation which carried it on its shoulders wears out with it. The movement is revitalized by the youth who are free of responsibility for the past.”
 
 
• Che Guevara “The youth must also create. Youth that does not create is really an anomaly…”
 
 
=== • The role of the Fourth International ===
 
 
• need for an international
 
 
• even small, but organic
 
 
• not a “mother house” with offshoots
 
 
• programmatic elaboration
 
 
• framework for strategic debates
 
 
• Future mass anti-capitalist, revolutionary International
 
 
• logical consequence but still more difficult than national parties
 
  
 
== Materiel de lecture ==
 
== Materiel de lecture ==

Latest revision as of 11:22, 16 September 2011

Schéma

  • IIRF – Ecole jeunes 2011*\\
  • Construction des partis larges anti-capitalistes et la Quatrième Internationale*\\
  • Introduction*
  • « Crise de civilisation »-> trouver une solution pour sauver l’humanité et la planète pour une meilleure vie*\\
  • • Notre but stratégique : créer les conditions pour que les mouvements de masse des exploités et opprimés peuvent renverser l’ordre établi et e imposer un nouvel qui élimine ou qui créé les conditions pour éliminer tout exploitation et oppression (« faire la révolution »)*\\
  • • outils dont on a besoin*

• partis

• mouvements sociaux\\

  • • comment les créer*

• luttes

• mouvements

• gagner des réformes et avancés\\

  • • développement de la conscience et politicisation*\\

¥ *Comment peut-on le faire dans les conditions d’aujourd’hui*\\

  • • la situation politique créé par la « Chute du Mur » en 1989*

• changement de l’échiquier politique\\

  • • Congrès mondial du 1995*

• regroupement révolutionnaire rarement réussi

• regroupement plus large avec d’autres forces pour élargir notre audience\\

  • • Congrès mondial 2003*
  • • Construire des partis anti-capitalistes larges prolétaires*

• série d’étapes, formes organisationnelle à chaque pays\\

¥ *Congrès mondial de 2010*\\\\

  • • Comment est-ce qu’on conçoit l’organisation politique adéquate à la tâche de « faire la révolution » ?*
  • • Action collective et décidée démocratiquement, pluralisme réel*
  • • nécessité de l’organisation politique*

• apporter la politique à la lutte économique

• une intervention active pour peser sur les événements\\

_• nécessité de la centralisation et de la démocratie dans une telle organisation_

• cadre programmatique commun pour être efficace et démocratique

¥ systématisation

¥ intégration des expériences

¥ capacité d’analyser et faire une mise à jour

• action collective pour pouvoir en faire un bilan\\\\

  • • féministe et féminisé*

- dynamique générale de l’exclusion des femmes du processus politique, le mépris pour les femmes et leur activité politique

- changer les rapports de force, un processus artificiel

- l’action positive

- les réunions non-mixtes

- pas des îlots du socialisme mais des rapports préfiguratifs

- la société bourgeoise ne peut pas être une école pour le prolétariat\\

  • • attention particulière au recrutement des jeunes pour trois raisons :*

• la jeunesse est la nouvelle génération qui continueront la lutte sur la base des acquis existants

¥ elle est source une radicalisation continuelle en raison de leur statut de jeunes - victimes d’une oppression spécifique mais transitoire – qui ne souffre pas du poids des défaites passées et du bureaucratisme

¥ lors des grands mutations de la société sont celles et ceux dont l’expérience quotidienne est réellement marquée par ces modifications et donc réagissent en conséquence

¥ Trotsky dans le Programme de Transition “Quand s’use un programme ou une organisation s’use aussi la génération qui les a portés sur ses épaules. La rénovation du mouvement se fait par la jeunesse libre de toute responsabilité pour le passé.”

¥ Che Guevara « Les jeunes doivent aussi créer. La jeunesse qui ne crée pas est une anomalie. »\\\\

  • • Le rôle de la Quatrième International*
  • • besoin d’une Internationale*

• même petite, mais organique

¥ pas une maison mère avec les filiales\\

  • • élaboration programmatique*\\
  • • cadre pour débats stratégiques*\\

¥ *International révolutionnaire de masse à l’avenir*

¥ *Conséquence logique mais encore plus difficile que les partis nationaux*\\

Materiel de lecture

  • Extraits de : ICS (FI Indian section) 'Code of Conduct'