Plan de l'exposé identités

From 4EDU
Jump to: navigation, search

Crise et identités : Religion, ethnicité, sexualité


Introduction

Présentation du rapporteur : identité nationale, ethnique et sexuelle
Place de l’exposé dans l’école : en liaison étroite avec les exposés antérieures (crise, prolétariat, genre, migration) et à venir (mouvements sociaux, démocratie)
Grande question : rapport entre conscience de classe et d’autres identités
Crises (multiples) et replis identitaires (préexistants) ; résistances et réactions
Autonomie et unité : un rapport dialectique
Principes centraux : auto-organisation et auto-émancipation
Devise de l’exposé : citation de Lénine
Difficulté de l’exposé : diversité énorme des identités confessionnelles, ethniques et sexuelles
Analyse objective et expérience vécue, collective et individuelle : pour le débat
Trois parties mutuellement imbriquées : Religion, nationalisme-ethnicité, sexualité

1e partie. Religion Les enjeux politiques Avant la crise : théologie de la libération (Brésil, Nicaragua) Surtout avec la crise : les intégrismes, dont l’intégrisme islamique n’est qu’un seul Intégrismes impérialistes (judéo-chrétiens) et anti-impérialistes ? L’analyse marxiste classique (selon Achcar) Ne pas abolir la religion, mais créer les conditions pour son extinction Mouvement ouvrier et croyant-e-s L’islam comme religion des colonisé-e-s La lutte contre l’islamophobie Idéologie de résistance ? Égypte / Turquie, Arabie saoudite / Al-Qaeda … Palestine, Afghanistan, Irak Sionisme, Croisades, impérialisme Idéologie dominante, idéologie de classe Marcher séparément, frapper ensemble Intégrisme et islamophobie, frères jumels Crise, maturité et pourriture La longue capitulation du social-libéralisme aux préjugées anti-immigré-e-s La droite islamophobe comme bénéficiaire des carences de la gauche (Pays-Bas) Religion, genre et sexualité Avortement, homosexualité et catholiques de gauche en Amérique latine L’impérialisme, champion de l’émancipation ? Et l’islam ? – à poursuivre plus loin

2e partie. Nations et ethnies Les enjeux politiques Libération nationale et révolution socialiste au 20e siècle : Yougoslavie, Chine, Cuba, Vietnam, Nicaragua Luttes nationales contemporaines : Puerto Rico, Mindanao … … et mouvements ouvriers déchirés par les conflits nationaux (Belgique) Nationalisme et internationalisme : une contradiction du capitalisme Les bourgeoisies ont besoin des marchés nationaux et des États nationaux Au même temps, les bourgeoisies doivent s’étendre au-delà des marchés nationaux Limites de la compréhension de Marx et d’Engels dans le Manifeste communiste Points de repère pour des prises de position sur les conflits nationaux L’internationalisme abstrait ne suffit pas Nations oppresseurs, nations opprimées Le droit à l’autodétermination … même pour les ethnies non nationales

Mondialisation, nationalismes et crise Intégration partielle et dépendante de la périphérie au capitalisme mondialisé … et à sa crise « Gouvernance » (manifestement inadéquate) et souveraineté nationale Le développement inégal régional : le cas belge Les luttes indigènes : souveraineté et autonomie En Amérique latine : du Komintern (Mariateguí) au Nicaragua et à 1992 Chiapas : souveraineté mexicaine et autonomie indigène Les communautés immigrées d’origine musulmane en Europe Une question nationale inédite … au cœur des classes ouvrières européennes

L’exemple du Respect anglais

Oppressions croisées : la question du foulard islamique en Europe
Internationalisme et identités : vers une nouvelle culture internationaliste

3e partie. Sexualité et identités LGBT L’essor des mouvements LGBT dans les pays impérialistes Massivité des mobilisations Dérives droitières et islamophobes La libération LGBT, une lutte mondiale Universalité de l’oppression Impérialisme et homophobie Les dimensions transgenre et bisexuelle LGBTs dans la crise Le monde arabe, un cas à part Au-delà des homos et hétéros ? Impérialisme et répression : Égypte, Irak Hybridité des identités et des luttes : Liban, Palestine Les immigré-e-s LGBT Hétéronormativité, homonormativité et tolérance L’enjeu : unité contre un système oppresseur en crise

Conclusion : le parti ouvrier comme tribune de tou-te-s les opprimé-e-s