Le rôle mondial de la Chine: défier les États-Unis

From 4EDU
Jump to: navigation, search

Ecole écosocialiste 2018 – IIRF – 26 novembre

Xi Jinping, le rôle mondial de la Chine et ses enjeux globaux

Pierre Rousset


Introduction

Le cadre « surdéterminant » de la situation planétaire : la crise écologique globale.

Le cadre « surdéterminant » de la situation géopolitique mondiale : l’expansion globale de la puissance chinoise.

Avenir incertain (conséquences d’une éventuelle crise majeure de régime en Chine ?).

Géopolitique présente : la confrontation entre la puissance montante (Chine) et la puissance établie (Etats-Unis).

Si la dynamique actuelle se poursuit : on tend vers une modification radicale de l’ordre mondial (reconstitution de deux blocs fonctionnant selon des logiques politico-économiques différentes).

D’ores et déjà, le « facteur Chine » à des implications en tous domaines.


I. La Chine de Xi Jinping

Arrière-plan historique : de la Chine de Mao à la Chine de Deng à la Chine de Xi

Processus : révolution sociale, contre-révolution bureaucratique comme précondition de la contre-révolution bourgeoise, changements de régime politique au sein de la Chine capitaliste.

1. Une nouvelle structure de pouvoir absolutiste.

2. Une nouvelle idéologie d’Etat à la fois archaïque (sang rouge) et moderne (nationalisme de grande puissance).

3. Un modèle de développement capitaliste autoritaire (classique) fondé sur une formation sociale très spécifique (que l’on connait imparfaitement).

3. Une nouvelle ambition planétaire.

=> le siècle chinois = un projet impérialiste assez classique pensé comme une alternative civilisationnelle globale.

Le talon d’Achille : un projet absolutiste impraticable ?

Tant que dure l’espoir d’une vie meilleure… Mais quand la crise viendra ?


II. L’expansion militaire

Un impérialisme seulement économique ? Une contradiction dans les termes.

Le changement de doctrine militaire.

Le développement des forces navales

Le développement d’armes de pointe

La cyber sécurité

Les faiblesses des forces armées chinoises et l’alliance défensive avec la Russie.

Les inquiétudes du Pentagone et les limites de la superpuissance US.

Le facteur Trump, l’Union européenne, le Japon et l’Australie.

La situation en Asie orientale et dans le Pacifique Nord.

Le déploiement mondial prend forme.


III. L’expansion économique

Deux étapes.

L’expansion tous azimuts : « la ceinture et la route » (OBOR).

Inclus tout (culturel), mais pilier : infrastructures.

Multifonction : débouchés pour secteurs en surproduction, investissements stratégiques (communications), influence politique (jusqu’en Amérique latine)…

Institutions financières « in » (FMI) et « out » (AIIB)

L’importance des « corridors » (Pakistan, Birmanie, Malaisie…).

La dette comme arme de domination (les concessions : Sri Lanka).

Problème : la rentabilité et les réactions politiques (Malaisie, en Afrique…).

=> réévaluation en cours.

L’expansion économique reste, mais qu’en est-il du programme OBOR ?


La contre-offensive US

Un conflit très sérieux sur tous les fronts.

La guerre des droits de douane et des investissements étrangers en Chine.

La guerre des devises.

La guerre des financements (« aide au développement »).

La guerre des technologies.

La Chine incontournable.

Les dettes en Chine ?


IV Où va-t-on ?

Obama et le prix de la paralysie (échec du recentrage sur le « pivot asiatique »).

Trump est le prix de l’unilatéralisme (la perte de confiance des alliés).

Le « facteur Chine » (Interpol, OMS, biodiveristé…).

Le coup de grâce climatique.

Les solidarités et le nouveau cadre de l’action internationaliste.



Ecosocialist School 2018 - IIRE - November 26

Xi Jinping, China's global role and global challenges

Pierre Rousset

Introduction

The "over-determining" framework of the global situation: the global ecological crisis.

The "over-determining" framework of the global geopolitical situation: the global expansion of Chinese power.

An uncertain future (consequences of a possible major regime crisis in China?).

Geopolitics today: the confrontation between the rising power (China) and the established power (United States).

If the current dynamic continues: there is a tendency towards a radical change in the world order (reconstitution of two power-blocks operating according to different political and economic logics).

Already, the "China factor" has implications for all domains.


I. Xi Jinping's China

Historical background: from China of Mao to the China of Deng to the China of Xi

Processes: social revolution, bureaucratic counter-revolution as a precondition for bourgeois counter-revolution, political regime changes within capitalist China.

1. A new, absolutist power structure.

2. A new state ideology that is both archaic (red bloodlines) and modern (the nationalism of a great power).

3. A model of authoritarian (classic) capitalist development, based on a very specific social formation (which we know only imperfectly).

3. A new global ambition.

=> The Chinese century = a rather classic imperialist project thought of as a global civilizational alternative.

The Achilles' heel: an impractical absolutist project?

As long as there is hope for a better life... But when the crisis comes?


II. Military expansion

A purely imperialism? A contradiction in terms.

The change in military doctrine.

The development of naval forces

The development of advanced weapons

Cyber security

The weaknesses of the Chinese armed forces and the defensive alliance with Russia.

The Pentagon's concerns and the limits of the US superpower.

The Trump factor, the European Union, Japan and Australia.

The situation in East Asia and the North Pacific.

Global deployment is taking shape.


III. Economic expansion

Two steps.

All-round expansion: "the belt and the road" (OBOR).

Includes everything (cultural), but the pillar is: infrastructure.

Multifunctional: opportunities for sectors suffering from overproduction, strategic investments (communications), political influence (up to Latin America)...

Financial institutions "in" (IMF) and "out" (AIIB)

The importance of "corridors" (Pakistan, Burma, Malaysia...).

Debt as a weapon of domination (concessions: Sri Lanka).

Problem: profitability and political reactions (Malaysia, Africa...).

=> Reassessment in progress.

Economic expansion remains, but what about the OBOR program?


The US counter-offensive

A very serious conflict on all fronts.

The war over custom duties and foreign investment in China.

The currency war.

The financing war ("development aid").

The technology war.

Indispensable China.

Debts in China?


IV Where are we going?

Obama and the price of paralysis (failure to refocus on the "Asian pivot").

Trump is the price of unilateralism (the loss of confidence of the allies).

The "China factor" (Interpol, WHO, biodiversity...).

The climatic coup de grâce.

Solidarity and the new framework for internationalist action.


Pierre Rousset: Géopolitique chinoise : continuités, inflexions, incertitudes (2018)

Pierre Rousset: Le sommet intercoréen et la situation en Asie du Nord-Est (2018)

Au Loong-Yu: Le 19e congrès du Parti communiste chinois – La modernisation par une bureaucratie prémoderne ? (2017)