Crise en Europe de l'Est : les dilemmes des révolutionnaires - Catherine Samary

From 4EDU
Jump to: navigation, search

Introduction : importance et difficulté du sujet.

L'Europe de l'Est existe-t-elle ?

Critique du vocabulaire identifiant UE et Europe. Enjeu géo-politique, idéologique et stratégique spécifique : criminaliser les révolutions du Xxè siècle et les réduire au goulag. Destructions majeures depuis 1989, culpabilisation des populations : “mentalité d'assisté”. Ignorance et mépris du passé. “Retour” de l'Europe de l'est dans la “conscience” politique, lors de crises et soulèvements – via la Russie dans la crise ukrainienne ?

Divisions de la gauche radicale – perceptions/traitement du passé (donc de 1989) + crise yougoslave (OTAN 1989 – Kosovo) et crise ukrainienne : un “ennemi principal” ? (Campisme?) Une Europe sans/contre la Russie ? Quelle Russie et quelle Europe ?

I – L'Europe de l'Est dans le nouvel ordre mondial depuis 1989 A) Facteurs internes/externes du basculement de 1989 B) Grandes phases – Différences / PECO (NEM)/ Balkans/ Russie – CEI (hors PECO) C) Quelques chiffres et points de repères sur un “tout” hétérogène – PECO, Ukraine/Russie

II – Montée des résistances politiques et sociales dans l'après crise de 2009 A) Causes et contexte général de cette nouvelle phase – international, européen, et Est-européen B) Difficultés politiques, syndicales, idéologiques – et rapports de forces : polarisations C) Principaux thèmes et mouvements – spécificités balkaniques ?

III- Dilemmes pour la gauche radicale De la crise yougoslave à l'Ukraine

A) Notre profil général... ne donne pas réponse à tout Point de vue de classe, pas “ouvriériste”, contre tous les rapports de domination (dimensions de genre, sexuelle, nationales, anti-colonialistes/impérialistes, écolo...) . Distinguer droits nationaux et nationalismes chauvins

Enjeu démocratique central (pas simple) : plan, marché, démocratie autogestionnaire.... Distinguer droits/ objectifs émancipateurs – et moyens. Actualité des droits, des aspirations socialistes. Les “Communs” comme reformulation ?

Trouver “les mots pour le dire” dans le contexte de brouillage des étiquettes (“socialisme” ?) et de discrédit des partis + difficultés stratégiques (cf. débats européens et dans chaque pays... + enjeux internationaux) – du local au planétaire, avec ancrages concrets, histoires et contextes très différents ; Partir des vécus et situations concrètes, gains et problèmes, écarts entre idéaux, aspirations (droits et statuts reconnus) et réalité. Réappropriation du passé/présent.

B) Problèmes principaux d'orientation internationaliste dans la gauche radicale :

a) le “campisme” - c'est-à-dire ? dans le passé antérieur à 1989 : monde “bipolaire” ? Ne pas “hurler avec les loups” critique stalinienne des trotskystes ? Dans le “basculement” des années 1990 : le cas du Kosovo/Otan/Milosevic Aujourd'hui : l'Ukraine entre Russie et impérialismes occidentaux

b) Droit d'autodétermination contre toute union forcée. Droit pour qui ? Dominants et dominés. Quels “peuples” ? Qui parle en leur nom ? Pour quelles solutions ? Exemples : Eclatement de l'URSS, de la Yougoslavie – les Albanais du Kosovo. L'Ukraine (Crimée, régions de l'Est ?). Qui décide ?

C) "Le cas de l'Ukraine"

1°) Est-ce un Etat-nation "artificiel" ? - Non, mais...

2°) Maidan et l'anti-Maidan.

a) Le mouvement "Maidan" était-il dominé par les partis libéraux et fascistes qui ont mis au pouvoir une "junte fasciste" soutenue par l'impérialisme occidental contre la Russie ? - Non, mais

b) la guerre dans le sud-est ukrainien est-elle "civile" ou d'agression russe ? - une guerre "hybride"

3°) Quels fronts antiguerre et antifascistes devons nous impulser, en Russie, en Ukraine, dans l'UE... ?

LECTURES

(cf. Aussi Viento Sur / IVP et Inprecor sur Ukraine, Bosnie, Slovénie...) Résolution du XIIIè congrès de la QI de 1991 : partie IV = nos positions programmatiques [1](p.61-69 de la revue QI N° 40-41)

Mariya Ivancheva, 2012-2013: une vague de mouvements de protestation en Bulgarie, octobre 2013

Zbigniew Kowalevski, Ukraine: le printemps des peuples est arrivé en Europe, mars 2014

Catherine Samary, Le syndrome bosnien : D’autres Balkans pour une autre Europe, mars 2014