Brésil - ys13fr

From 4EDU
Jump to: navigation, search

Brésil – école jeunes 2013

Au Brésil, le Parti des Travailleurs (Partido dos Trabalhadores, PT) forme le gouvernement depuis dix ans. Ce gouvernement avec une façade démocratique, applique quelques programmes sociaux, il y a une croissance basée sur des crédits mais aussi le maintien et l’augmentation des attaques contre les droits des travailleurs, les privatisations et l’alliance avec des secteurs conservateurs. Des mouvements sociaux construits dans le passé tels que l’UNE (syndicat d’étudiants) et la CUT ( centrale syndicale) , collaborent et participent actuellement au gouvernement.

En 2012 on a déjà vu des faiblesses à ce niveau avec le plus grand nombre de grèves depuis 1996. En juin 2013, il y a eu des manifestations dans tout le pays, leur impact était plus grand que le nombre des participants en tant que tel. Il s’agissait d’un mouvement progressiste, composé principalement de jeunes dont beaucoup étaient non organisés dans des partis. Les manifestations étaient spontanées sans direction ou revendications centrales – les premières protestations concernaient les transports publics, mais cela s’est vite élargi aux services publics en général et à une réforme politique. Le gouvernement n’a pas pu répondre aux revendications mis en avant par le peuple et, même si les mobilisations sont devenues moins massives actuellement, la conjoncture générale est celles d’explosions continues qui vont aller de l’avant l’année prochaine avec la Coupe Mondiale. Nous travaillons au renforcement des espaces d’auto-organisation avec comme priorité, la jeunesse.

Nous militons actuellement dans le PSOL, Partido Socialismo e Liberdade, qui est un parti large à la gauche du PT, composé de différents courants internes et qui forme l’opposition au gouvernement. Trois courants, CSOL, ENLACE et CLV participent à un processus de fusion et maintiennent un dialogue avec une organisation principalement de jeunes, locale, le B&D. Ceci s’exprime dans des débats sur les alliances électorales, les relations avec le gouvernement et le financement des partis. Dans le PSOL nous formons un ‘bloc de gauche’ qui s’organise en fonction du congrès de PSOL fin novembre 2013,. Le but c’est de lutter pour la direction centrale du PSOL à l’avenir.