Bosnia - JOSD (Organisation Unifiée pour le Socialisme et la Democratie)

From 4EDU
Jump to: navigation, search

Ce sera un écrit rapide sur la Bosnie, juste quelques faits et mon point de vue en tant qu'étudiant marxiste de 21 ans. Quel est l'état de la Bosnie-Herzegovine ? Ou peut être ma question n'est pas la bonne : Qu'est ce que la Bosnie-Herzegovine ? Un petit pays avec trois nations, les serbes, les croates et les bosniaques. Les gens en Bosnie ne séparent pas nation et la religion, et de ce fait, la plupart des serbes sont vus comme des orthodoxes, les croates comme des catholiques et les bosniaques comme des musulmans ce qui est partiellement exact vu que le peuple, après la guerre qui a fini il y a 16 ans, s'est re-tourné de manière réactionnaire vers la religion. Peut être le ” Re ” de retourné n'est pas exact car, avant guerre, le peuple se disait athée. La plupart des gens, athées avant guerre, sont devenus orthodoxe, catholique ou musulman.

Nous avons eu des élections l'année dernière, en octobre, mais nous sommes toujours sans gouvernement . La Bosnie et l'Herzegovine sont deux entités. La plus grosse est la fédération (51%) et l'autre la république serbe (49%). Nous avons également trois présidents. Les politiciens sont irresponsables. Ils vendent donc tout : le bois, l'eau, les télécommunications, l'électricité, les chemins de fer, etc. Quelques unes de ces choses sont déjà en possession de personnes proches des politiciens. Aujourd'hui un de nos plus grands problèmes, pour moi, est le collège et les étudiants car la scolarité se fait chaque année plus chère et les étudiants ne font rien contre cela. En fait, il y a un problème avec le système éducatif dans son ensemble.

Le peuple est sous-éduqué et ne s'intéresse donc pas à l'économie. L'année dernière en Bosnie-Herzegovine il y a eu 66429 suppressions d'emplois. Chaque année les mêmes politiciens gagnent en utilisant des histoires de nationalisme. Les croates veulent leur propre entité, les serbes veulent se séparer de la fédération et les bosniaques veulent Bih pour eux seuls. Et nous n'avons pas encore un fort parti de la gauche radical, pas même un membre au parlement. Je suis membre d'une organisation jeune qui grossit de jour en jour.