3. Libération des femmes - Laia Facet

From 4EDU
Jump to: navigation, search

L'objectif de la première session est de réunir Marxisme et féminisme dans un dialogue à partir duquel nous pouvons construire une base analytique commune pour la compréhension de l'oppression et de l'exploitation des femmes. Dans ce but, nous discuterons, entre autres, de ces questions : l'accumulation par spoliation; la division internationale et sexuelle du travail; les crises de la citoyenneté et de la famille en tant qu'institutions; la façon dont le capitalisme patriarcal a reproduit ces structures dans toutes les sphères de la vie dans les siècles passés.

Une deuxième session fournira une vue plus large à partir d'une perspective intersectionnelle, afin d'étudier comment les disciplines de genre et de sexualité opèrent. Ici, nous discuterons les différentes façons par lesquelles différentes oppressions se manifestent sur les axes de race, classe genre, sexe et autres.

La session de clôture autorisera un examen des principaux mouvements de femmes et féministes, une description de leurs courants spécifiques, et une estimation des séries de mobilisations de ces deux dernières années.

Lectures

Canevas de la première session

Cinzia Arruzza - Féminisme, capitalisme et nature – « Pour moi, le présent, c’est la société capitaliste globale »

Cinzia Arruza - Vers une « union queer » du marxisme et du féminisme ?