'Socialisme ou barbarie' aujourd'hui: la centralité de l'auto-émancipation

From 4EDU
Jump to: navigation, search

IIRE - ÉCOLE ÉCOSOCIALISTE Décembre 2018

"Socialisme ou barbarie" aujourd'hui : la centralité de l'auto-émancipation. "Stratégie de transition" et "Révolution permanente" dans le capitalisme contemporain Leçons du passé et des nouvelles luttes

Catherine Samary http://csamary.free.fr


APERÇU GÉNÉRAL

I - Pourquoi le "socialisme ou la barbarie" aujourd'hui ? L'impact du "siècle soviétique" - et de sa fin - sur les "politiques" et les institutions capitalistes, derrière les dimensions économiques, les "longues vagues" et la crise.

II- Retour sur le "socialisme" et le "communisme" : que voulons-nous dire ? Enseignements tirés des luttes passées et présentes ; mise à jour des notions et des débats.

III- Quelle " stratégie de transition " aujourd'hui ? A quel niveau ? Quelles sont les exigences fondamentales ?


Questions pour les groupes de travail

Connaissez-vous (dans votre propre pays ou ailleurs) des exemples significatifs des expériences suivantes (vous pouvez choisir ce que vous connaissez le mieux) ? "Municipalisme" ou "villes rebelles" ? Luttes pour les "biens communs" (clarifier le concept) les travailleurs ou les formes populaires d'"autogestion" dans les usines, les services ou les territoires locaux (ruraux et/ou urbains) ? Lutte contre les banques privées et les marchés financiers, comme le soutient le CADTM contre la " dette illégitime " (au niveau municipal, national ou plus large), ou contre les " crédits toxiques " ?

Comment ces luttes peuvent-elles s'inscrire dans une dynamique " de transition " au sein du système et des logiques capitalistes et contre eux ? A quelles difficultés, risques, contradictions sont-ils (ou pourraient-ils être) confrontés ? Comment y faire face ? Quelle implication et quels débats sur ces expériences parmi les courants de la gauche radicale ?


Materials de lecture